sud de la France

-------------

Aborder la technique en utilisant le "sens de la balle" apporte efficacité et simplicité.
C’est ce qu’attend tout golfeur :

Un swing facile à comprendre pour l’esprit est facile à réaliser pour le corps.

Développer une approche mentale positive

S’y oppose une vision de la technique axée majoritairement sur la gestuelle des différentes parties du corps. Cette vision de la technique est une piste qu’il faut de préférence écarter si les sensations de frappe ne sont pas encore en place.

-------------

Pour aborder le sujet simplement, on compare ici une technique dite "du club" à une technique dite "du geste".

Cours de préparation mentale en parcours accompagnés

Lorsque la vision technique est centrée sur le geste (version fortement déconseillée), le joueur porte son attention sur l’intérieur de son corps. Inévitablement, toute l’attention consacrée à positionner son corps détourne son esprit et ses sensations du club et de la dynamique de frappe.

Ne sachant plus où se trouve son club, ni la balle, le joueur peine à ramener le club sur la balle. Il devient immédiatement malhabile. Le résultat est systématiquement une perte de précision dans le centrage de balle et des trajectoires éparpillées.

---------------

Il est vrai que certains enseignants prodiguent des cours davantage centrés sur l’action de corps. D’autres pros focalisent davantage leurs élèves sur l’action du club. Mais tous tentent de trouver un équilibre efficace et facile à réaliser.

passer la carte verte par l'approche mentale du golf

Ils savent parfaitement que les pensées profondément focalisées sur le corps nuisent terriblement à la qualité du coup. Ils savent également qu’aucune préoccupation gestuelle ne porte jamais ses fruits si rien ne la relie à la frappe de balle.

-------------

C’est le bon sens : Bouger différemment son corps sans améliorer la zone de frappe n’a aucune raison de produire une meilleure trajectoire. De même, Bouger différemment son corps sans avoir la moindre idée de ce que cela apporte à la zone de frappe n’a pas de sens. C’est un mouvement sans but golfique, si ce n’est celui de malaxer l’esthétique du geste.

Développer une approche mentale positive

En réalité, travailler sur la mécanique du corps (biomécanique) vient toujours en second dans la chronologie. Un joueur doit d’abord placer des repères et des sensations dans la zone d’impact qui soient liés à l’action de son club et à l’intention de produire un type de trajectoire (un léger draw pour corriger un slice, une balle plus basse avec divot après la frappe pour corriger les balles topées ou les grattes).

-------------

Finalement, nuancer le geste du corps reste un moyen de mieux maîtriser son club lorsqu’il agit sur la balle. L’apparence corporelle du swing n’est jamais une fin en soi pour le coach expérimenté.

Cours de préparation mentale en parcours accompagnés

Cependant, un nombre conséquent de joueurs amateurs tombent dans le piège de la technique corporelle au lieu de d’abord placer la dynamique de club et d’ancrer des sensations de frappe.

---------------

Et oui, c’est à regret qu’il faut admettre que l’esprit humain ne peut pas se concentrer sur 3 ou 4 éléments au cours d’un seul swing de golf :

passer la carte verte par l'approche mentale du golf

Essayez de prendre un crayon dans chaque main et dessiner, au même moment, un cercle sur la page de droite et un carré sur la page de gauche et constatez par vous-même le résultat. Vous n’aurez probablement maîtrisé ni le carré, ni le cercle… ni l’un, ni l’autre !

Faites maintenant l’un après l’autre, d'abord votre carré, ensuite votre cercle, et tout se passe bien.

-------------

Premier point à retenir : dès que vous pensez à votre corps, vous perdez une part de contrôle, plus ou moins grande, sur votre club. Pensez très fortement à votre gestuelle et il est peut probable que vous touchiez la balle comme vous le souhaitez…

Développer une approche mentale positive

Perdre le contrôle du club est la dernière chose que l’on souhaite ! Après tout, la seule raison pour laquelle un golfeur bouge le club, c’est bien pour envoyer la balle. Alors pourquoi détourner ses sensations et son esprit du club et de la balle ?

-------------

Voici de quelle manière peuvent se décomposer les choses :
Pour un joueur qui développe un grand sens de la balle, la trajectoire de balle à produire vient en tout premier. Elle lui inspire, en retour, un chemin et la dynamique de club nécessaires.

Cours de préparation mentale en parcours accompagnés

Son esprit se focalise sur ce point précis : « Comment mes mains-club vont produire ma trajectoire vers la cible ».

Par cette réflexion simplifiée, le joueur sent essentiellement le poids du club, son chemin et de quelle manière le club rencontre la balle pour produire le vol de balle souhaité. La seule véritable partie du corps qu’il ressent se résume à ses mains… et ses mains ressentent le club.

Il faut aller à l’essentiel !

---------------

Certains joueurs, plus avancés, ressentent également l’équilibre général du corps et l’axe sur lequel ils se replacent dans l’action retour pour frapper chaque type de coup.

passer la carte verte par l'approche mentale du golf

Mais tout cela reste très léger pour l’esprit, très global, simple à concevoir et à produire. Avant tout, c’est l’envie d’une dynamique de club qui induit la réponse du corps.

-------------

En revanche, pour le joueur centré sur son corps, la première chose qui occupe son esprit est l’apparence corporelle du geste technique. Il sélectionne une ou plusieurs parties de son corps et cherche à les conformer à un modèle technique.

Développer une approche mentale positive

Assurément, plus il pense à son geste corporel, plus il se déconnecte de la balle et de la dynamique du club. Il devient moins capable de savoir où est la balle, moins capable de sentir où sont ses mains et, bien sûr, moins capable de ramener le club sur la balle. Le joueur « trop technique » ou « mal technique » devient maladroit quant à sa capacité de trouver la balle.

-------------

Celui qui appréhende mal la technique est peu capable de s’adapter aux situations inhabituelles sur le parcours.

Cours de préparation mentale en parcours accompagnés

Pour ce qui est de nuancer sa frappe et de développer de la finesse à l’impact, c’est peine perdue.

Il en découle de l’irrégularité de contact et des trajectoires dispersées… alors que c’est pourtant la maîtrise de la balle qu’on recherche en travaillant sa technique. N’est-ce pas ? …Le but est bien de faire qu’une balle immobile devienne du golf sous l’effet du club.

---------------

En conclusion :

Un joueur peut parfaitement améliorer la forme de ses trajectoires et devenir plus régulier sans modifier l’apparence de son swing naturel. Les cours de golf de l’académie développent ce principe car il donne instantanément des améliorations sur le vol de la balle tout en gardant un swing très confortable pour le joueur et des repères très simples.

passer la carte verte par l'approche mentale du golf

Ceci correspond à l'objectif qu’un golfeur recherche dans un stage : Devenir plus efficace, plus régulier tout en simplifiant son jeu.

-------------

Cerise sur le gâteau : L’optimisation du geste corporel survient d’elle-même… et rapidement, comme une conséquence de l’intention portée sur le club. Perfectionner le chemin du club induit une réponse intuitive du corps. Ainsi, sans avoir à réfléchir au positionnement de son corps, le joueur constate, lors des séances vidéo, que son corps se place mieux. Ceci, alors qu’il a simplement cherché qu’à maîtriser la course de son club.

Développer une approche mentale positive

Décidez de dessiner un carré ou un cercle, votre poignet et vos doigts se chargent de fournir ce que vous désirez pour votre crayon. Le club de golf et le crayon sont deux outils comme bien d’autres.

Gardons les choses simples et efficaces !